La recherche de la personne idéale pour occuper son appartement est une opération semée d’embûches. Lors de ce périple, il convient de connaître toutes les astuces afin de ne pas se tromper et de trouver le meilleur locataire possible. La persévérance et la patience sont de rigueur, mais le jeu en vaut largement la chandelle.

 

Immobilier : l’importance de choisir une bonne personne

[images style= »0″ image= »https%3A%2F%2Fgroupekapitale.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2018%2F11%2Fbon-locataire.jpg » width= »1280″ align= »center » top_margin= »0″ full_width= »Y »]

Trouver un locataire qualitatif est très important. En effet, la demande en immobilier explose. Pourtant, l’offre reste insuffisante. Pour occuper le logement, il est fondamental de prendre la bonne personne.

Le but est d’éviter tout problème. Pourtant, débusquer la perle rare n’est pas une tâche aisée. Actuellement, les fraudeurs sont nombreux et dupent beaucoup de propriétaires. Les conséquences peuvent être graves.

Ainsi, il convient de déployer tous les moyens afin de décrocher un locataire sérieux. Dans ce cas, les propriétaires partent à la recherche du meilleur locataire possible par leurs propres moyens. Mais cette tâche n’est pas facile. En effet, parmi la foule de candidats, nombreux se perdent. La sélection est alors difficile.

Entre autres, reconnaître l’authenticité des documents est compliqué. Dans ce cas, se tourner vers une agence est une excellente solution. Elle se charge de tout le processus du début jusqu’à la fin. Elle rédige entre autres l’annonce et se charge des visites. Un gain de temps est obtenu. De plus, l’efficacité est donc garantie, car la sélection des candidats est effectuée.

À la fin, il est assuré qu’un locataire qualitatif est obtenu. Avant de se tourner vers cette solution, il faut prendre en considération le coût qui peut s’avérer élevé.

 

Trouver le locataire idéal ?

[images style= »0″ image= »https%3A%2F%2Fgroupekapitale.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2018%2F11%2Ftrouver-bon-locataire.jpg » width= »1280″ align= »center » top_margin= »0″ full_width= »Y »]

Un bon locataire est celui qui paie son loyer bien sûr. Mais en dehors de cela, il s’agit d’une personne de confiance. La confiance est la base de la relation. En effet, il s’agit d’un inconnu qui va occuper la propriété. Alors, il est primordial de confier l’appartement à quelqu’un de confiance. C’est la seule et unique solution afin de ne pas avoir peur pour son logement.

Un bon locataire doit bien prendre soin de l’espace de vie. En cas d’accident, les réparations coûtent chères et ne sont pas forcément couverts par l’assurance. Ainsi, il faut privilégier ceux qui prendront soin de la maison.

Lors du processus, il est donc tout à fait normal d’être sélectif. Seuls les dossiers complets doivent être acceptés. Tout ce qui est douteux ou incomplet peut être rejeté. Le plus important est de trouver un locataire qualitatif, c’est-à-dire sérieux. Et les informations qu’il présente doivent être vraies. Le profil sélectionné à la fin doit inspirer confiance.

Pour ceux qui ne sont pas doués en relations humaines, pourquoi ne pas faire appel à un intermédiaire ? Une agence ou une plate-forme de location personnalisée est un bon atout. Ces professionnels s’occupent de toutes les démarches jusqu’à la signature du bail. L’avantage est qu’il n’y a pas à s’inquiéter lors de la sélection. En effet, ils s’assurent de prendre la personne idéale. L’autre point positif est que toutes les tâches lourdes leur sont confiées. Les plateformes sont tout aussi intéressantes. Les meilleurs profils sont présentés parmi une sélection. Elle est constituée à partir d’un réseau fiable.

 

Comment faire le bon choix ?

Actuellement, il est courant de poster des annonces sur internet. Par la suite, toutes les opérations se font en ligne. De plus, une multitude d’agences proposent de services intéressants.

Pourtant, ce n’est pas toujours le meilleur moyen de trouver un bon locataire. La bonne stratégie consiste à chercher par ses propres moyens. Le contact humain doit toujours être privilégié. Partir à la rencontre des demandeurs est plus intéressant et enrichissant. Un face à face présente l’occasion de faire une analyse objective.

La première chose à faire est d’évaluer le montant du loyer. Le calcul se fait généralement à partir du montant des mensualités à rembourser. Ensuite, les annonces peuvent être postées. Il peut s’agir d’une publication dans un journal papier ou en ligne. Une panoplie de sites est aussi spécialisée dans le domaine.

Après la prise de contact, l’évaluation doit être correctement réalisée. Il faut savoir qu’un refus peut être opéré pour raison discriminatoire. Cela inclut le sexe, le physique et l’état de santé. S’ajoute à cela l’orientation sexuelle, l’origine, le patronyme, un handicap, et même les opinions politiques. Il n’est pas autorisé de demander une copie de relevé bancaire avant la signature du contrat. Il en est de même pour une photographie d’identité, une attestation de tenue de compte ou d’une carte d’assuré social. Seuls les bulletins de salaire et le contrat de travail sont autorisés. D’autres pièces essentielles sont aussi acceptées.

 

Les critères à retenir

Le plus grand critère à retenir pour choisir la bonne personne est bien sûr la situation financière. Il est important de prendre quelqu’un capable de payer régulièrement le loyer. Cela évite de s’inquiéter du paiement chaque mois. Avec un individu sérieux, il n’y a plus de quoi s’inquiéter.

En dehors de cet aspect, il faut choisir quelqu’un de confiance. Cet élément est essentiel pour entretenir une bonne relation. C’est la raison pour laquelle un face-à-face est préférable avant la signature. Il convient de noter qu’au final, il faut suivre son intuition et surtout sa première impression.

La tâche n’est pas aisée, mais avec quelques astuces, l’opération est relativement plus facile. Il est aussi fondamental de connaître la situation du garant de la caution.

Un autre critère pour choisir un locataire est de prendre en compte le comportement. Une personne qui se comporte bien est mieux qu’une autre avec un mauvais caractère. Cet aspect, qui peut sembler minime peut pourtant influer sur l’entretien du logement.

 

Les astuces à connaître

Il est indispensable d’organiser une rencontre avec la personne. Il s’agit du meilleur moyen d’en savoir un peu plus au-delà des informations de base. Cette prise de contact permet d’avoir une première impression. Une entrevue directe offre l’occasion de détecter si l’individu est digne de confiance.

Dans ce cadre, des pièces justificatives sur l’identité doivent être présentées. Pour continuer, il est essentiel de faire attention aux faux documents. En effet, certaines personnes malintentionnées peuvent fournir de faux papiers pour se faire accepter. Avec la technologie, il est très aisé de modifier des documents avec Photoshop ou d’autres logiciels de ce genre.

Il est donc judicieux de bien connaître les normes au niveau des différents justificatifs. Mais le mieux est de demander un original à chaque fois. Ensuite, il n’y a qu’à réaliser la photocopie. Cette habitude offre une plus grande sécurité.

Il est à noter que toute fraude au niveau des renseignements fournis est passible de graves sanctions. Dans un cas extrême, le bail peut être annulé pour cause de dol. Entre autres, il ne faut pas oublier de proposer un loyer attractif. L’objectif est d’attirer le plus de gens possible. Attention à la sous-évaluation et à la surévaluation. Un prix juste reste l’alternative parfaite. Dans ce cas, réaliser une comparaison avec d’autres immeubles identiques est pratique. Grâce à cela, une vision globale de l’état du marché est obtenue.

 

Les pièces justificatives à demander

[images style= »0″ image= »https%3A%2F%2Fgroupekapitale.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2018%2F11%2Flocataire-1.jpg » width= »1280″ align= »center » top_margin= »0″ full_width= »Y »]

Il est tout à fait légitime de demander certains documents. Cela permet d’observer la situation de l’intéressé. Les originaux ou les copies sont requises en général.

Déjà, il faut prendre connaissance de la situation financière. Le contrat de travail est le document qu’il faut solliciter dans ce cas. En outre, un relevé des trois derniers bulletins de salaire est également essentiel. Ce papier permet de regarder si les ressources financières sont stables. Dans le cas contraire, il vaut mieux choisir un autre candidat. La stabilité est primordiale afin de ne pas avoir de mauvaises surprises.

S’ajoute à cela le dernier avis d’imposition. L’objectif reste le même, détecter tout élément suspect au niveau du revenu. Entre autres, les trois dernières quittances de loyer du logement anciennement occupé sont requises. Elles offrent des informations sur la dernière expérience de l’individu.

C’est le moment de prendre connaissance du comportement du candidat en tant que locataire. En outre, il faut prendre en considération les prestations perçues comme les allocations ou les pensions. Dans le cas où une caution est fournie, il faut vérifier la solvabilité du garant. Cela signifie qu’il faut déterminer si la personne se portant caution est capable d’assurer ce rôle correctement.

Il convient de vérifier le dernier avis d’imposition et les trois derniers bulletins de salaire également. À la fin, après avoir fini les diverses rencontres avec les candidats, il est possible de réaliser la sélection.

 

Pour résumer et conclure, voici la liste des documents à demander:

  • 3 dernières fiches de paies
  • Contrat de travail
  • dernier avis d’imposition
  • 3 dernière quittance de loyer
  • Garant: 3 dernières fiches de paies et dernier avis d’imposition.

 

Envie de Vivre de l'immobilier ?

Liberté financière, indépendance, gagnez plus

Votre email restera confidentiel, zéro spam